COMMENT DISTINGUER UN INTERPRÈTE RUSSE PROFESSIONNEL D’UN AMATEUR

Marina — Jeudi 21 Juin 2018

COMMENT DISTINGUER UN INTERPRÈTE RUSSE PROFESSIONNEL D’UN AMATEUR

Vous avez décidé de faire appel à un interprète russe pour un rendez-vous d’affaires ou bien une formation.

Alors comment reconnait-on un professionnel fiable ?

 

Lors du premier contact au téléphone, vérifiez les connaissances de l’interprète en lui posant 2-3 questions techniques sur votre domaine d’activité, pour se rendre compte s’il maîtrise les termes de votre domaine. N’oubliez pas qu’en Russie les diplômes peuvent toujours s’acheter, alors sachez que le diplôme ne devrait pas être votre seul critère de sélection !

Deuxième chose : Il faut que votre interprète soit à l’heure pour votre rendez-vous. Tous les russes ont des « retards diplomatiques » de 15 minutes, c’est plutôt une règle plus qu’une exception. Donc si l’interprète arrive à l’heure, c’est déjà un bon signe, il a l’habitude de travailler avec des Européens.

Un interprète compétent traduit TOUT ce que vous dites. Si vous avez dit 5 phrases et qu’il les transmet par une phrase – il y a un problème. Je vous assure, les formulations russes n’ont jamais été plus « compactes » que les phrases françaises, c’est plutôt l’inverse !

Un bon interprète russe est fort en géographie de son pays (bien utile dès lors que vous commencez la distribution), et lors de vos discutions avec de partenaires, il sait que Novossibirsk et Novorossiysk sont à l’opposé de la carte, ainsi que Krasnodar et Krasnoyark ! Pourquoi pas, en guise de teste – faite lui remplir une carte planimétrique de Russie:)) 

Un bon interprète a un certain degré d’autonomie. Il est capable d’aller récolter, par exemple, les informations sectorielles à un salon pour vous, sans que vous ayez besoin de vous déplacer. Si vous planifiez de participer au salon en Russie – n’oubliez pas de vous occuper de votre visa bien d’avance. Ou bien cela sera à votre interprète de présenter votre entreprise sur le stand – donc idéalement il doit aussi en être capable.

Si vous engagez un interprète russe pour les déplacements en Russie – CEI, demandez-lui s’il a un double-passeport. Vous avez assez de difficultés avec vos propres visa et assurance, vous voudriez certainement pas doubler ces démarches pour l’interprète.

Si vous engagez un interprète pour faire vivre en russe les formations de votre marque, testez-le d’abord devant une audience ! Si l’interprète a peur de prendre la parole en publique, s’il est intimidé,  hélas, ce n’est pas votre formateur qui sauvera la situation…

Si vous avez déjà travaillé avec les bons – ou mauvais – interprètes et cela a impacté votre activité,  n’hésitez pas à m’écrire et faire partager votre expérience !

Marina Yulis

BIENVENUE SUR LE SITE DE MARINA YULIS INTERPRÈTE FRANÇAIS - ANGLAIS - RUSSE À PARIS

Je m'appelle Marina Yulis, je suis interprète professionnelle, basée à Paris. Mes langues de travail sont le français, le russe, l'anglais et l'espagnol. Etant titulaire d'un Bac + 5 de l'Université d'Etat Lomonossov à Moscou, ainsi que d'un DU de l'Université Paris II Assas et d'un Master LEA de l'Université Paris XII, je possède de vastes connaissances dans des domaines aussi variés que le commerce international, la logistique, les procédures douanières, le droit international, le E-commerce et le marketing. Cela vous garantira des services d'interprétariat et de traduction de qualité.

J'ai une expérience de 9 ans en tant qu'interprète. Parmi mes clients pour les traductions et l'interprétariat français-russe : Société Générale, Club Med, TNS, Ericson Laboratoire, Chaumet.

portrait de Marina Yulis