MARIAGES ENTRE LES FRANCAIS ET LES RUSSES – SUITE

Marina — Mercredi 13 Février 2019

MARIAGES ENTRE LES FRANCAIS ET LES RUSSES – SUITE

Dans l’article précèdent  j’ai commencé une interview avec Sylvain, un français qui s’est marié avec Marina, une fille russe de la ville de Ivanovo. Voilà la suite de ses témoignages :

 

–        Sylvain, as-tu appris à faire la cuisine russe ?

–        J’adorai, j’adore et j’adorerai la cuisine russe ! J’ai appris à faire pas mal de trucs. Marina a converti toute ma famille aux Chachliks (barbecue à la russe). Quand on repense à toutes ses années à manger des brochettes de dinde trop cuite … Le plof aussi ! (C’est un plat de l’orient de la Russie à la base du riz et de viande).  Désormais en Auvergne c’est barbecue par tout temps toute l’année. Même en hiver ! A la maison, c’est Marina qui cuisine le plus sauf les desserts, c’est ma chasse gardée. C’est assez drôle, au début lorsqu’elle parlait de la cuisine en France, elle racontait à sa famille que nous mangions les desserts comme des enfants.

–        L’adaptation, a-t-elle été difficile pour Marina ?

–        Dans l’ensemble ça s’est bien passé. Elle a été très surprise par l’importance des relations sociales en France. Elle avait du mal à comprendre que l’on rencontre beaucoup de monde, que je discute avec d’autres personnes, des hommes, des femmes … Son modèle familiale Russe autocentré a été quelque peu éprouvé au contact d’un modèle Latin plus ouvert …ou tout du moins faussement ouvert. C’était très difficile pour elle. Les Latins ont l’habitude de la représentation, les Russes moins. Mais quand ils s’ouvrent c’est entièrement. Elle était un peu perdue au départ mais ça va mieux. Elle prenait aussi assez mal le fait que finalement peu de monde en France connaissait l’histoire de l’Europe de l’Est. Mais tout le monde avait un avis dessus … Elle avait appris l’histoire de l’Europe et de la France et finalement la connaissait parfois mieux que beaucoup de Français. Ce décalage était pour elle un choc. Elle avait une image des français très cultivés, un peu philosophes sur les bords. Au début elle essayait d’expliquer … Maintenant elle en a fait son deuil et elle évite le sujet.

–        Et en ce qui concerne l’adaptation coté professionnel ?

–        D’un point de vue professionnel elle ne travaille pas encore. Elle s’occupe de notre fils à plein temps. C’est déjà un sacré boulot et au fond, le plus important.

–        En ce qui concerne les points de vue différentes sur l’éducation des enfants ?..

–        Je n’ai pas l’impression qu’il y a de grandes différences dans notre approche de l’éducation. On partage les mêmes valeurs. On consacre beaucoup de temps à l’éveil de Nikita et a son instruction. Chacun avec ses sensibilités et ses appétences. On est très complémentaires là-dessus. A la rigueur on pourrait dire que je laisse un peu plus de liberté d’action à notre fils ! Mais pas de grandes différences.

C’était l’histoire de Sylvain et Marina, un couple franco-russe. Si vous êtes marié/ée avec une Russe, – ou un Russe, et vous souhaitez partager votre expérience sur les pages de ce blog – contactez moi !

 

Marina Yulis

BIENVENUE SUR LE SITE DE MARINA YULIS INTERPRÈTE FRANÇAIS - ANGLAIS - RUSSE À PARIS

Je m'appelle Marina Yulis, je suis interprète professionnelle, basée à Paris. Mes langues de travail sont le français, le russe, l'anglais et l'espagnol. Etant titulaire d'un Bac + 5 de l'Université d'Etat Lomonossov à Moscou, ainsi que d'un DU de l'Université Paris II Assas et d'un Master LEA de l'Université Paris XII, je possède de vastes connaissances dans des domaines aussi variés que le commerce international, la logistique, les procédures douanières, le droit international, le E-commerce et le marketing. Cela vous garantira des services d'interprétariat et de traduction de qualité.

J'ai une expérience de 9 ans en tant qu'interprète. Parmi mes clients pour les traductions et l'interprétariat français-russe : Société Générale, Club Med, TNS, Ericson Laboratoire, Chaumet.

portrait de Marina Yulis