TRADITION RUSSE: LES BAIGNADES GLACÉES DE NOËL

Marina — Jeudi 12 Décembre 2013

TRADITION RUSSE: LES BAIGNADES GLACÉES DE NOËL

Pourquoi nous les russes nous aimons nous  baigner das les trous de glace

En France on pense que c’est plutôt les norvégiens qui aiment se baigner dans les trous de glace. Mais en fait, c’est une très vieille tradition russe !
Traditionnellement nous nous baignons dans l’eau glacée après la « banya » – sorte de sauna très humide avec de la vapeur. Le rituel « banya russe » est le suivant : le local du banya est chauffé jusqu’à une température pouvant atteindre  120 degrés. Le baigneur se met sur un banc en bois et ses copains (ou un employé de la bania) le fouette très fort dans le dos à l’aide d’un balai en bouleau sec. A l’époque on considérait que ces balais aidaient à chasser les mauvais esprits. Après le fouettement le baigneur sort du local du sauna et court dans la neige, tout nu, jusqu’au trou dans la glace, découpé dans le lac ou le fleuve gelé (au pire il peut plonger sur un tas de neige, comme solution alternative). On considère qu’une telle baignade a un effet rajeunissant, que c’est bon pour le cœur et pour la circulation sanguine, et que cela renforce la résistance au froid ! Cette tradition remonte à l’époque du paganisme. C’était encore le peule des scythes qui plongeait les nouveau-nés dans l’eau glacée pour renforcer leurs défenses immunitaires !

LE SAVEZ VOUS ?

  • En Russie ancienne, selon la tradition, avant le mariage la future mariée devait aller à la banya avec la mère du futur époux. Comme ça, la future belle-mère regardait la morphologie de sa future belle fille pour estimer ses chances de donner une descendance saine ! Et vous, les filles, iriez-vous au spa avec la belle maman ?…
  • Le tsar russe Ivan le Terrible aimait éprouver la valeur de ses courtisans aux ambassadeurs étrangers : le tsar obligeait ses valets d’enlever  leur manteau de fourrure et  plonger dans un trou de glace. Il les obligeait à le faire, tout en élégance, en souriant, comme si ça leur donnait un plaisir épicurien !
  • Le bois de bouleau qui est utilisé pour chauffer la bania traditionnelle contient le brai qui a de très fortes propriétés désinfectantes et qui rend le local de banya presque stérile. Pour cette raison, en ancienne Russie,  les femmes accouchaient dans la banya !
  • Reste à ajouter que les personnages des contes russes, pour se rajeunir – quelle méthode anti-âge originale  – se baignaient dans du lait bouillant ! Et vous, une petite baignade dans l’eau glacée – ça vous tenterai ?

Marina Yulis

BIENVENUE SUR LE SITE DE MARINA YULIS INTERPRÈTE FRANÇAIS - ANGLAIS - RUSSE À PARIS

Je m'appelle Marina Yulis, je suis interprète professionnelle, basée à Paris. Mes langues de travail sont le français, le russe, l'anglais et l'espagnol. Etant titulaire d'un Bac + 5 de l'Université d'Etat Lomonossov à Moscou, ainsi que d'un DU de l'Université Paris II Assas et d'un Master LEA de l'Université Paris XII, je possède de vastes connaissances dans des domaines aussi variés que le commerce international, la logistique, les procédures douanières, le droit international, le E-commerce et le marketing. Cela vous garantira des services d'interprétariat et de traduction de qualité.

J'ai une expérience de 9 ans en tant qu'interprète. Parmi mes clients pour les traductions et l'interprétariat français-russe : Société Générale, Club Med, TNS, Ericson Laboratoire, Chaumet.

portrait de Marina Yulis