Remise du compteur présidentiel de Vladimir Poutine à zéro

Marina — Jeudi 25 Juin 2020

Remise du compteur présidentiel de Vladimir Poutine à zéro

La Russie se prépare à voter des amendements à la constitution, proposés par Vladimir Poutine. Le vote populaire aura lieu le 1 Juillet 2020.

Ces amendements changent les pouvoirs du président, élu en 2018, donc ceux-ci devront entrer en vigueur à partir des nouvelles élections présidentielles. Mais Vladimir Poutine souligne qu’il organise un vote national pour que le peuple russe valide ces nouveaux amendements, et ils seront effectifs juste après le vote.

Le point clé : Vladimir Poutine a accepté la proposition de remettre à zéro les compteurs limitant à deux les mandats présidentiels et de se représenter à l’élection présidentielle de 2024 (et voir aussi 2030 par la suite ?), à condition que la Cour Constitutionnelle soit d’accord.

L’autre point intéressant : la Cour Constitutionnelle russe pourra autoriser la non-exécution en Russie des décisions prises par les organes internationaux mais aussi par les courts et arbitrages étrangers.

Autre point important des amendements: toute action d’aliénation des territoires russes et tout appel à une telle aliénation sera interdite.

Les amendements touchent les aspects sociaux, tel que la protection infantile et la définition du mariage. Vladimir Poutine propose de définir la notion de mariage comme « l’union entre un homme et une femme ». Tant qu’il reste président, il n’y aura pas de notion de parent numéro 1 et parent numéro 2, mais bien père et mère, – a déclaré le leader russe.

Marina Yulis

Remise du compteur présidentiel de Vladimir Poutine à zéro


Remise du compteur présidentiel de Vladimir Poutine à zéro

La Russie se prépare à voter des amendements à la constitution, proposés par Vladimir Poutine. Le vote populaire aura lieu le 1 Juillet 2020.

Ces amendements changent les pouvoirs du président, élu en 2018, donc ceux-ci devront entrer en vigueur à partir des nouvelles élections présidentielles. Mais Vladimir Poutine souligne qu’il organise un vote national pour que le peuple russe valide ces nouveaux amendements, et ils seront effectifs juste après le vote.

Le point clé : Vladimir Poutine a accepté la proposition de remettre à zéro les compteurs limitant à deux les mandats présidentiels et de se représenter à l’élection présidentielle de 2024 (et voir aussi 2030 par la suite ?), à condition que la Cour Constitutionnelle soit d’accord.

L’autre point intéressant : la Cour Constitutionnelle russe pourra autoriser la non-exécution en Russie des décisions prises par les organes internationaux mais aussi par les courts et arbitrages étrangers.

Autre point important des amendements: toute action d’aliénation des territoires russes et tout appel à une telle aliénation sera interdite.

Les amendements touchent les aspects sociaux, tel que la protection infantile et la définition du mariage. Vladimir Poutine propose de définir la notion de mariage comme « l’union entre un homme et une femme ». Tant qu’il reste président, il n’y aura pas de notion de parent numéro 1 et parent numéro 2, mais bien père et mère, - a déclaré le leader russe.