Interprète pour conjoint non francophone – Dépôt du dossier, audition, mariage civil

Interprète pour dépôt du dossier de mariage et audition

Vous allez vous marier en France avec un conjoint non francophone ?

La présence d’un interprète est requise à trois étapes :

  • Dépôt du dossier de mariage à la mairie
  • L’entretien de mariage (audition des futures époux)
  • Cérémonie civile à la mairie

Notre agence met à votre disposition les traducteurs et les interprètes pour toutes les étapes de votre mariage : du dépôt de dossier jusqu’à la traduction de la cérémonie civile.

Dans cet article, on va parcourir les exigences légales concernant la présence d’un traducteur à chaque étape, ainsi que nos Tarifs et forfaits pour les services d’interprète mariage.

Traducteur assermenté pour le dépôt du dossier de mariage

Le processus de mariage en France commence par le dépôt du dossier à la mairie de votre commune. Si les futurs époux parlent des langues différentes, la mairie peut vous demander de vous faire accompagner par un interprète pour le rendez-vous du dépôt.

Dépot du dossier de mariage : pas à pas

Le dépôt du dossier se fait en deux étapes :

  • Tout d’abord, vous envoyez tous les documents du dossier à la mairie (dans la plupart des cas par voie électronique). C’est ce qu’on appelle un pré-dépôt.
  • La mairie vous contacte ensuite et, si votre dossier est complet, vous invite à déposer les originaux. C’est ce qu’on appelle le dépôt définitif. Les deux conjoints devront se rendre à la mairie pour ce dépôt, et c’est là que vous aurez besoin d’un interprète.

Dépot du dossier de mariage : exigences légales concernant le traducteur

Sachez que la mairie ne peut pas exiger que vous cherchiez un traducteur assermenté. Un interprète professionnel non-assermenté connaissant la langue du conjoint étranger suffira.

Si vous préférez tout de fois faire appel à un traducteur assermenté pour le dépôt du dossier de mariage, sachez que ce professionnel doit être engagé fortement à l’avance ( surtout à Paris et en Ile-de-France ), et son tarif sera un peu plus cher que celui proposé par ses confrères non-assermentés.

Si le jour du dépot votre dossier est complet et tous les originaux sont conformes, deux possibilités s’offrent à vous : soit on vous proposera immédiatement une date de mariage, soit vous serez invité à une prochaine étape de l’aventure : entretien ( audition préalable au mariage ).

La décision d’organiser ou non un entretien préalable est laissé à l’appréciation de chaque mairie. La loi l’impose, mais dès fois certaines mairies peuvent omettre cette étape.

Traducteur assermenté pour l’audition mariage – pas une obligation ?

L’audition des futurs époux est une étape où les autorités s’assurent de la légitimité de l’union.

Si le conjoint étranger maîtrise mal le français, un interprète doit être présent lors de cet entretien.

Là encore, la loi n’exige pas que l’interprète soit assermenté. Vous pouvez  faire appel à un traducteur interprète professionnel mais non assermenté.

Les questions peuvent porter sur la relation, les engagements mutuels, et d’autres détails pertinents :

– Où et comment vous êtes-vous rencontrés ?

– Indiquez l’âge, la profession de votre conjoint

– Prenoms des parents, de la famille, des amis

– Qui a proposé le mariage et pourquoi vous avez pris cette décision

Pour en savoir plus sur les questions d’entretien, référez-vous à notre article Questions lors d’une audition des futures époux.

Lors de l’audition des futurs époux, l’interprète pour conjoint non francophone devient le canal indispensable de communication, garantissant que chaque réponse soit fidèlement transmise aux autorités.

Un officier de l’état civil note les réponses des futurs conjoints lors de l’entretien.

Les conjoints lisent ensuite la transcription avec l’interprète pour s’assurer que toutes les réponses du conjoint étranger ont été comprises et notées correctement.

Peu de temps après l’entretien (généralement une semaine), et dans certains cas le jour même, on vous proposera – enfin – une date pour le mariage.

Traduction lors d’un mariage civil – rôle d’interprète pendant la cérémonie

Le jour du mariage civil en France, l’interprète conserve son rôle central. Des vœux à la lecture des articles de loi, chaque étape est chargée de signification légale. L’interprète s’assure que les déclarations et les engagements sont correctement interprétés dans la langue du conjoint étranger.

Encore une fois, pour la traduction de la cérémonie civile, la loi exige que l’interprète soit professionnel et diplômé, mais pas d’obligation qu’il soit assermenté !

Tarif Traducteur audition mariage / Traducteur cérémonie civile

Nous proposons aux futurs époux plusieurs types de Forfaits pour les services d’interprète mariage ( Tarifs pour Paris et Ile-de-France ) :

  • Forfait Traduction lors du dépôt du dossier à la mairie + interprète mariage civil : à partir de 240 euros par prestation
  • Forfait Traduction de l’entretien préalable au mariage + interprète le jour de mariage : à partir de 240 euro par prestation
  • Forfait Traduction des documents du dossier de mariage + dépôt de dossier + audition + traduction lors de la cérémonie civile : nous contacter pour un devis

En conclusion, l’interprète est un acteur indispensable dans le processus de mariage civil en France.

Grâce à son rôle lors du dépôt du dossier, de l’audition des futurs époux et la cérémonie civile, l’interprète facilite la célébration de l’amour au-delà des frontières linguistiques.

N’hésitez pas à nous contacter pour engager un traducteur interprète professionnel, que ce soit pour le dépôt de dossier, l’audition ou la cérémonie civile, ainsi que pour la traduction assermentée des documents constituants le dossier de mariage.

À quel point ce message vous a-t-il été utile?

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Note moyenne 5 / 5. Décompte des voix: 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

5
(1)