BLOG

Cinq critères pour une bonne traduction de site web en russe

Marina — Mercredi 22 Avril 2020


Cinq critères pour une bonne traduction de site web en russe

Vous souhaitez faire traduire votre site en russe ? Pour assurer l’adaptation d’une version russe à des moteurs de recherches, le prestataire doit agir sur 5 points importants :

Gérer la mise en page lors de la traduction des sites web

La mise en page est un véritable problème pour le prestataire chargé de la traduction d’un site internet. Donc un minimum de connaissances en web design sera un plus considérable lors de votre choix du traducteur. Un bon point : la mise en page d’un site francophone conviendra tout à fait à la lecture de caractères russes, comme le cyrillique a le même espacement que l’alphabet latin et se lit de la même façon, de gauche à droite, de haut en bas (à la différence du chinois, par exemple).

Avoir une expertise en SEO, optimiser le texte pour les moteurs de recherche russes

Un site internet qui apparaît sur la 55ème page dans les résultats d’une recherche ? Pas une bonne idée. Lors de la traduction, le traducteur doit avoir son dégrée de liberté pour bien positionner les mots clés dans son texte, pour obtenir un bon référencement naturel. Il doit avoir la liberté de repositionner les accents dans vos textes de façon optimal pour les robots de moteurs. Lire la suite…

Interprétation français-russe à distance:

Marina — Dimanche 5 Avril 2020


Interprétation français-russe à distance:

Par téléphone, Skype, Zoom… 

Dans cette nouvelle réalité économique due au COVID-19, je me mobilise pour continuer d’accompagner au mieux vos projets avec vos partenaires russes.

Je propose des services d’interprétariat français-russe à distance, sur la base de Zoom, Webex ou toutes autres plateforme.

On sait que cette nouvelle réalité économique (confinement, fermeture des frontières, contraintes logistiques) – est pour un bon moment. Or les contacts entre les entreprises françaises et russes ne s’arrêtent pas.

Vous avez besoin de vous entretenir avec vos partenaires en Russie, virtuellement pour l’instant ?

Votre interprète russe est là pour vous aider. Je peux me connecter en mon home office et me joindre à votre réunion; visioconférence ou formation virtuelle, avec juste le son ou avec le son et la vidéo. Lire la suite…

CORONAVIRUS : ETAT D’URGENCE A MOSCOU

Marina — Samedi 7 Mars 2020


CORONAVIRUS : ETAT D’URGENCE A MOSCOU

L’ambassade de France en Russie : merci de s’abstenir de voyages à Moscou pour le moment !

Au vue de la propagation du coronavirus dans le monde, le maire de Moscou a signé un décret, obligeant toutes les personnes qui arrivent à Moscou depuis les pays à risque (dont la France !) de passer en quarantaine pendant 14 jours.

Toutes les personnes qui se trouvaient sur des “territoires à risque” sont tenues de prévenir les autorités concernées dès leur arrivée à Moscou, communiquer les lieus et les dates de leur séjour. Cet ordre de quarantaine s’applique aux citoyens russes mais aussi à toute personne de nationalité etrangère provenant de ces régions (dont la France). Lire la suite…

Le sort de Nord Stream 2 : le gazoduc sera-t-il achevé malgré les nouvelles sanctions américaines ?

Marina — Jeudi 2 Janvier 2020


Le sort de Nord Stream 2 : le gazoduc sera-t-il achevé malgré les nouvelles sanctions américaines ?

Le ministre russe de l’énergie Alexander Novak a déclaré que le gazoduc Nord Stream 2 sera achevé malgré les sanctions américaines.

Le 21 décembre, les États-Unis ont imposé des sanctions sur le gazoduc, ce qui a amené l’entreprise suisse Allseas a suspendre la pose des conduites au fond de la mer Baltique.

” Il est trop tôt pour dire qu’Allseas ne pourra pas terminer Nord Stream 2. Ils ont suspendu les travaux pour exclure les risques de sanctions ” – a déclaré M. Novak. Le ministre a assuré que le pipeline ” sera achevé en toutes circonstances “. Selon lui, il reste moins de 160 km de conduites à poser (sur les 1200 km de la longueur totale).

Auparavant, le Sénat américain a approuvé un projet de loi sur le budget de la défense pour 2020, qui comprend des sanctions contre les gazoducs russes : Nord Stream – 2 et Turkish Stream.

Les restrictions s’expliquent par la “protection de la sécurité énergétique européenne”. Mais tout en sachant que les Etats Unis, étant un grand producteur du gaz naturel liquéfié, ont leurs propres intérêts économiques dans cette affaire, cherchant à accroître ses exportations de gaz vers l’Europe.

Lire la suite…

Hommage à Jacques Chirac

Marina — Lundi 30 Septembre 2019


Même si Jacques Chirac s’était éloigné de la grande politique depuis un moment, sa disparition le 26 septembre a fait parler de lui à travers le monde entier, et la Russie ne fait pas l’exception.

 

Pendant les douze ans de sa présidence, Jacques Chirac a été on vrai ami des Russes. Il maîtrisait la langue et a même traduit vers le français les poèmes de Pouchkine. Sous la présidence de Boris Eltsine d’abord, avec qui il entretenait des relations amicales, Jacques Chirac a rendu de nombreuses visites officielles au pays. Avec l’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir, le dévouement de cet homme politique français pour la Russie n’a pu qu’accroitre. Voici le message de condoléances que Vladimir Poutine a adressé à la famille Chirac :

 

« En Russie, on se souviendra toujours de son apport immense dans le développement des relations amicales entre nos deux pays ».

Lire la suite…

Poutine-Macron: parler à la Russie, serait-ce utile?

Marina — Dimanche 25 Août 2019


Lundi 19 août, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine se sont retrouvés en France, à Brégançon. Quel est l’intérêt de cette rencontre, à quelques jours du G7, dont la Russie ne fait pas partie ?

De nombreuses questions sont aujourd’hui à l’ordre du jour entre la France et la Russie.

Notamment:

– L’influence des hackers russes dans la campagne électorale en France

– Le rapprochement entre Marine le Pen et le Kremlin

– Guerre des sanctions suite aux événements en Crimée

« Marine le Pen ne cache pas sa sympathie pour la Russie, et c’est pour ça qu’elle s’y rend de plus en plus souvent », a coupé court le président russe. Quant aux hackers, il a expliqué devant les journalistes que l’histoire des hackers n’a pas été discutée.

Or, vue de la presse française, Emmanuel Macron s’est juste servi de Vladimir Poutine pour s’affirmer aux yeux du monde.

« Cette rencontre, c’est l’occasion pour Emmanuel Macron d’affirmer une posture, et à ce titre, quel meilleur protagoniste que Vladimir Poutine ? Lors de leur première rencontre en 2017 à Versailles, un Emmanuel Macron fraîchement élu avait taclé la politique russe, notamment sur la question des homosexuels en Tchétchénie. Cela avait fait passer un message pour tous les autres dirigeants : malgré son jeune âge et une certaine inexpérience politique, il allait se montrer ferme sur ses positions » – 20 minutes.

https://www.20minutes.fr/monde/2585427-20190819-emmanuel-macron-sert-vladimir-poutine-affirmer-yeux-monde

Notamment, pour la Crimée, le président français a réaffirmé que “La France ne reconnaîtra pas l’annexion” en souhaitant que l’OSCE veille sur le processus de paix en Ukrainе. Lire la suite…

EXPERIENCE D’UN PMI FRANCAIS SUR LE MARCHE RUSSE: LA SUITE

Marina — Samedi 15 Juin 2019


Une PMI française SAS SICCOM a réussi à pénétrer le marché russe, y établir des relations de confiance et devenir le troisième acteur de son secteur en 5 ans.

Pierre-Gilles Vassort, responsable de zone Export de la société Siccom, fabricant français de pompes de relevage de condensats, nous raconte la suite de son histoire de la conquête du marché russophone. 

Marché russe : expansion 

En commençant comme un tout petit acteur de marché – en 5 ans Siccom est devenu l’acteur possédant 50% de parts de marché russe de mini-pompes de relevage.  Les clients Russes sont friands de marketing européen, de challenges commerciaux et de technologies de l’ouest, ils apprécient beaucoup le contact directe avec le fabricant européen, leur montrant notre ouverture et disponibilité. Dès lors je me déplace souvent sur tout le territoire russe et je forme nos partenaires sur place, ce qui contribue à l’image de marque sérieuse et fiable.

En 5 ans, ma vision de ce pays a changé. Les Russes sont très proches de nous, ils ont besoin d’être rassuré, de tester, de retester et ils deviennent des partenaires.  J’ai maintenant des clients fidèles qui n’hésitent pas à me demander des informations sur leur propre marché et ils sont force de proposition pour de nouveaux produits. Un de nos partenaires russes a même participé à la conception d’une nouvelle technologie pour notre gamme de pompes économiques! 

En termes de CA global sur le marché russe, nous sommes passé en 5 ans de 200.000 euros à 1.200.000 euros. 

Marché russe : problème clés

Dans les problèmes clés de ce marché on peut cité les guerres de prix, menées par des distributeurs locaux, donc il nous faut être constamment à la veille et chercher les façons de ne pas leur permettre de « tuer » la marque. Deuxième problème: il n y a pas longtemps c’était les paiement depuis les off-shores et les schémas de paiements assez « montés ». Lire la suite…

EXPERIENCE D’UN PMI FRANCAIS SUR LE MARCHE RUSSE: CAS DE SAS SICCOM

Marina — Lundi 8 Avril 2019


EXPERIENCE D’UN PMI FRANCAIS SUR LE MARCHE RUSSE: CAS DE SAS SICCOM

Une PMI française SAS SICCOM a réussi à pénétrer le marché russe, y établir des relations de confiance et y devenir un acteur important en 5 ans.

Pierre-Gilles Vassort, responsable de zone Export de la société Siccom, fabricant français de pompes de relevage de condensats, nous raconte son histoire de la conquête du marché russophone : difficultés, certification, problèmes typiques du marché russe, etc.

Première démarche : la certification EAC

Mon expérience du marché Russe s’est faite sur une intuition : Comment un pays de plus de 170 millions de personnes pourrait s’intéresser à un accessoire de climatisation (pompes de relevage)?

La Russie est un pays froid dans nos pensés mais aussi un pays chargé d’histoire avec des populations aisées et beaucoup de bâtis historiques, bref une étude s’est imposée.

Nos premières démarches ont été celles des certifications et obtenir le droit d’exporter en étant aux normes locales – EAC (Certificat de l’Union douanière Russie-Bielorussie-Kazahstan). On doit certifier les produits par code douanier (reprenant plusieurs références), la démarche étant assez chère. Nous avons décidé de passer par une société de certification suisse SERCON et on a obtenu la certification rapidement.

Prospection du marché russe

Une fois cette formalité faite, nous nous sommes interrogés pour estimer le marché potentiel et très vite la barrière de la langue et de la culture s’est imposée. Lire la suite…

MARIAGES ENTRE LES FRANCAIS ET LES RUSSES – SUITE

Marina — Mercredi 13 Février 2019


MARIAGES ENTRE LES FRANCAIS ET LES RUSSES – SUITE

Dans l’article précèdent  j’ai commencé une interview avec Sylvain, un français qui s’est marié avec Marina, une fille russe de la ville de Ivanovo. Voilà la suite de ses témoignages :

 

–        Sylvain, as-tu appris à faire la cuisine russe ?

–        J’adorai, j’adore et j’adorerai la cuisine russe ! J’ai appris à faire pas mal de trucs. Marina a converti toute ma famille aux Chachliks (barbecue à la russe). Quand on repense à toutes ses années à manger des brochettes de dinde trop cuite … Le plof aussi ! (C’est un plat de l’orient de la Russie à la base du riz et de viande).  Désormais en Auvergne c’est barbecue par tout temps toute l’année. Même en hiver ! A la maison, c’est Marina qui cuisine le plus sauf les desserts, c’est ma chasse gardée. C’est assez drôle, au début lorsqu’elle parlait de la cuisine en France, elle racontait à sa famille que nous mangions les desserts comme des enfants.

–        L’adaptation, a-t-elle été difficile pour Marina ?

–        Dans l’ensemble ça s’est bien passé. Elle a été très surprise par l’importance des relations sociales en France. Elle avait du mal à comprendre que l’on rencontre beaucoup de monde, que je discute avec d’autres personnes, des hommes, des femmes … Lire la suite…

MARIAGES ENTRE LES FRANCAIS ET LES RUSSES

Marina — Mercredi 28 Novembre 2018


MARIAGES ENTRE LES FRANCAIS ET LES RUSSES

J’ouvre par cet article un nouveau projet : des interviews avec des français, mariés avec des femmes russes (et vice versa). 

Les difficultés – les points d’affinités et les conflits entre les deux cultures dans la vie de couple ; les différentes approches de l’éducation des enfants… 

Voilà le témoignage de Sylvain habitant à Lyon et marié depuis 5 ans avec Marina, une jeune fille Russe de la ville de Ivanovo. Sylvain – c’est un français plutôt atypique, comme il parle couramment le russe qu’il a appris dans le cadre de son travail mais aussi pour sa motivation personnelle, ce qui, paraît-il, l’aide beaucoup. Sylvain et Marina ont un fils de 4 ans, Nikita.

 

–        Racontes, comment vous vous êtes rencontrés ?

–        Lors d’un voyage en Italie. Pour moi c’était un séminaire professionnel, Marina voyageait pour le plaisir avec 3 amies.  Alors qu’avec mes collègues nous dinions sur la place Naviona à Rome, mon ancien chef avait remarqué une amie de Marina. Lorsqu’il s’est rendu compte qu’elle était Russe il m’a envoyé en mission de reconnaissance. Comme je me débrouillais dans la langue de Pouchkine, j’étais désigné d’office. J’ai abordé Marina et son amie et nous avons commencé à discuter. Quelques minutes plus tard, mon chef qui venait de dévaliser un marchand de roses ambulant arrivait avec un énorme bouquet. Sachant qu’il ne comprenait pas ce que je racontais, j’en ai profité pour offrir le bouquet à Marina et à ses amies. Nous avons échangé nos emails et en sommes restés là pour l’épisode italien. Un an après, je me rendais à Moscou pour les vacances. J’ai contacté Marina pour qu’elle me fasse visiter la région d’Ivanovo … Le charme de Plios, Syzdal et surtout de Marina ont fait le reste. 2 mois après elle venait à Paris. En hiver je découvrais les joies du Bania avec mon beau père. 4 mois plus tard …Nous étions mariés !!!  Lire la suite…

Marina Yulis

Cinq critères pour une bonne traduction de site web en russe


Cinq critères pour une bonne traduction de site web en russe

Vous souhaitez faire traduire votre site en russe ? Pour assurer l’adaptation d’une version russe à des moteurs de recherches, le prestataire doit agir sur 5 points importants :

Gérer la mise en page lors de la traduction des sites web

La mise en page est un véritable problème pour le prestataire chargé de la traduction d’un site internet. Donc un minimum de connaissances en web design sera un plus considérable lors de votre choix du traducteur. Un bon point : la mise en page d’un site francophone conviendra tout à fait à la lecture de caractères russes, comme le cyrillique a le même espacement que l’alphabet latin et se lit de la même façon, de gauche à droite, de haut en bas (à la différence du chinois, par exemple).

Avoir une expertise en SEO, optimiser le texte pour les moteurs de recherche russes

Un site internet qui apparaît sur la 55ème page dans les résultats d’une recherche ? Pas une bonne idée. Lors de la traduction, le traducteur doit avoir son dégrée de liberté pour bien positionner les mots clés dans son texte, pour obtenir un bon référencement naturel. Il doit avoir la liberté de repositionner les accents dans vos textes de façon optimal pour les robots de moteurs. Eventuellement changer des phrases peut être nécessaire. Bref, un traducteur russe-expert en SEO – c’est un choix idéal !

Petite astuce : lors du choix du traducteur pour traduire votre site en russe, regardez bien… le positionnement de son propre site sur Google. Si vous trouvez ce traducteur sur la première page de Google, hors pub – cela veut dire qu’il a des connaissances nécessaires en référencement ! Sachez qu’en Russie en termes de nombre d’utilisateurs Google n’a que la 2ème place (près de 45%), et la première place (près de 55%) appartient au moteur Russe Yandex. Donc il faut savoir référencer à la fois sur Google et sur Yandex.

Être capable de manipuler différents formats

Le traducteur chargé de l’adaptation d’un site web doit avoir des compétences techniques suffisantes pour gérer de nombreux formats de documents.

Au minimum, choisissez un traducteur capable de travailler directement dans le WordPress, Wix, Jimdo ou autres plateformes de base - cela sera utile lorsqu’il vous faudra refaire appel à ce même traducteur pour mettre à jour le blog ou les pages produits.

Su vous avez déjà traduit votre site en russe et cela a impacté votre activité sur les marchés russophones,  n’hésitez pas à m’écrire et faire partager votre expérience !

Dans le prochaine article on abordera les deux derniers points importants : l’expertise en e-marketing et l’observation des règles de localisation et d’adaptation.

Interprétation français-russe à distance:


Interprétation français-russe à distance:

Par téléphone, Skype, Zoom... 

Dans cette nouvelle réalité économique due au COVID-19, je me mobilise pour continuer d’accompagner au mieux vos projets avec vos partenaires russes.

Je propose des services d’interprétariat français-russe à distance, sur la base de Zoom, Webex ou toutes autres plateforme.

On sait que cette nouvelle réalité économique (confinement, fermeture des frontières, contraintes logistiques) – est pour un bon moment. Or les contacts entre les entreprises françaises et russes ne s’arrêtent pas.

Vous avez besoin de vous entretenir avec vos partenaires en Russie, virtuellement pour l’instant ?

Votre interprète russe est là pour vous aider. Je peux me connecter en mon home office et me joindre à votre réunion; visioconférence ou formation virtuelle, avec juste le son ou avec le son et la vidéo.Avantages : La traduction à distance est moins chère qu’un déplacement. Et chacun travaille de chez soi! Contrairement à des missions d’interprétariat conventionnelles, pour lesquelles vous devez payer le temps et les frais de déplacement et parfois l’hébergement, vous ne payez que la prestation au temps passé sans autre dépense.

Ci-dessous le rappel de ce qui existe comme plateformes gratuites de visioconférences, qui sont accessibles en France et en Russie.

Skype: est limité à 25 utilisateurs simultanés, pour des réunions par petit groupe.

Zoom visio est limité à 100 utilisateurs dans sa version gratuite et à 40 minutes maximum de réunion. Après 40 minutes on peut se reconnecter de nouveau et continuer. Plateforme très intuitive et conviviale.

Webex est limité à 100 utilisateurs et jusqu'à 24h de réunion dans sa version gratuite. Disponible dans tous les pays russophones.

Microsoft teams est limité en nombre d'utilisateurs (moins de 20) et peut être difficile à prendre en main par les personnes qui n’ont pas d’habitude.

Votre interprète français-russe sera ravie de vous apporter de l’aide à l’organisation de visioconférences avec la Russie, je mettrai mon expérience dans ce domaine à votre service.

CORONAVIRUS : ETAT D’URGENCE A MOSCOU


CORONAVIRUS : ETAT D’URGENCE A MOSCOU

L’ambassade de France en Russie : merci de s’abstenir de voyages à Moscou pour le moment !

Au vue de la propagation du coronavirus dans le monde, le maire de Moscou a signé un décret, obligeant toutes les personnes qui arrivent à Moscou depuis les pays à risque (dont la France !) de passer en quarantaine pendant 14 jours.

Toutes les personnes qui se trouvaient sur des "territoires à risque" sont tenues de prévenir les autorités concernées dès leur arrivée à Moscou, communiquer les lieus et les dates de leur séjour. Cet ordre de quarantaine s'applique aux citoyens russes mais aussi à toute personne de nationalité etrangère provenant de ces régions (dont la France).

Les personnes touchées par ces mesures doivent rester chez eux en "mode d'isolement" - le décret n'explique pas, ce que cela signifie exactement, mais précise qu’il faut éviter tout déplacement pour aller au travail et « minimiser » les visites dans les lieux publiques. Les personnes concernées sont tenues à exiger l’aide médicale à domicile (sans se rendre chez le médecin) en cas de suspicion virale.

Nous avons appelé l’ambassade française à Moscou et nous avons obtenu le commentaire suivant : « La situation avec la quarantaine est tendue et risque de devenir encore plus corsée. L’ambassade déconseille d’effectuer des déplacements professionels ou touristiques à Moscou dans les semaines qui suivent ».

La situation entraine plusieurs questions :

Les autres grandes villes de Russie, dont surtout Saint-Pétersbourg, vont-elles suivre la même politique ? Pour l’instant la discussion est ouverte, on attend des clarifications pour lundi. 

Que se passe t’il si on n’observe pas les mesures de l’auto-isolement ? Comment les gens vont être surveillés ? Le décret ne prévoit pas d'amendes ni d'autres sanctions en cas de non-respect de ces exigences. Pourtant, il y plusieurs histoires sur l’internet russe comme quoi les « auto isolés » sont sortis des chez eux et ont été mise à l’amande par la police, avec une mise en garde concernant le deuxième non-respect. En théorie, on ne devrait pas du tout sortir de chez soi (de l’hôtel s’il s’agit d’un touriste…), même pour acheter à manger. Le commentaire obtenu par la hotline dédiée par un journaliste de BBC : il ne faut pas sortir et être repéré par les caméras, se sont les amis et de la famille qui doivent acheter à manger pour la personne en quarantaine.

En ce qui concerne les ressortissants étrangers, les autorités locales appliqueront la politique suivante: 

«Si vous venez à Moscou pour la période de plus de 14 jours, vous devrez passer 14 jours en isolation. Si vous venez à Moscou pour la période de moins de 14 jours, vous devrez passer en isolation toute la période que vous planifiez être à Moscou. Après la période de séjour prévue, passée en isolation, vous devrez quitter le territoire russe, même si votre séjour sera inferieur à 14 jours", - a stipulé le vice-maire de Moscou Anastasia Rakova. 

Votre interprète russe demeure mobilisée pour vous avertir de toute clarification et évolution de la situation règlementaire !