BLOG

DES NOUVELLES SANCTIONS EUROPÉENNES CONTRE LA RUSSIE

Marina — Mardi 24 Juin 2014


DES NOUVELLES SANCTIONS EUROPÉENNES CONTRE LA RUSSIE

Le 23 juin les ministres des affaires étrangères des pays de l’Union Européenne ont pris la décision d’interdire l’import de produits provenant de Crimée. Uniquement les produits, ayant les certificats de conformité ukrainiens, pourront être importés en UE. D’autres sanctions, dans le cadre de la politique européenne de non-acceptation de l’intégration de la Crimée à la Fédération de la Russie, vont suivre.

Dans un même temps, en avril, l’Union Européenne a annulé et/ou réduit les droits de douane
sur une grande partie de produits ukrainiens. Le 27 juin un accord sur le libre-échange entre
l’EU et l’Ukraine doit être signé à Bruxelles.
Lire la suite…

RESTOS RUSSES QUI PLAISENT AUX FRANCAIS: LES INCONTOURNABLES DE MOSCOU

Marina — Vendredi 16 Mai 2014


RESTOS RUSSES QUI PLAISENT AUX FRANCAIS: LES INCONTOURNABLES DE MOSCOU

Conseils du traducteur français-russe

Vous planifiez un voyage d’affaire en Russie? Sur ce site vous allez trouver toutes les informations et tous les conseils, donnés par une russe, vivant en France ! On  va commencer par  un restaurant que vous ne pouvez pas ne pas visiter, si vous allez à Moscou.  Il s’agit du Restaurant suburbain « Tsarskaya Ohota » (« La Chasse de Tsars ») – c’est un de meilleurs restos de la cuisine russe dans la région. Il a même eu l’honneur d’accueillir Jaque Chiraquie lors de son visite en Russie en 1998.  Ici vous trouverez la cuisine nationale russe – mais le service européen (ce qui n’est pas toujours le cas en Russie !)  Dans le menu la partie la plus intéressante s’appelle « Des trophées ». Lire la suite…

NOUVEL AN А LA RUSSE : SALADE OLIVIER ET CAVIAR D’ESTURGEON

Marina — Mercredi 15 Janvier 2014


NOUVEL AN А LA RUSSE : SALADE OLIVIER ET CAVIAR D’ESTURGEON

Votre traducteur anglais-français et français-russe vous dévoile les traditions russes insolites

Les fêtes de fin d’année sont finies ? Pas chez nous !  Aujourd’hui je vous raconterai les traditions du Nouvel an russe – rien à voir avec le Nouvel an en France !
A la différence de la France, les sapins dans les maisons russes apparaissent assez tôt – généralement début décembre (après les fêtes nous avons aussi un peu du mal à les jeter, ils peuvent rester même jusqu’à la fin février !). Les russes travaillent le 31 décembre, mais généralement se sont des courtes journées, comme de nombreuses préparations nous attendent à la maison.

Lire la suite…

TRADITION RUSSE: LES BAIGNADES GLACÉES DE NOËL

Marina — Jeudi 12 Décembre 2013


TRADITION RUSSE: LES BAIGNADES GLACÉES DE NOËL

Pourquoi nous les russes nous aimons nous  baigner das les trous de glace

En France on pense que c’est plutôt les norvégiens qui aiment se baigner dans les trous de glace. Mais en fait, c’est une très vieille tradition russe !
Traditionnellement nous nous baignons dans l’eau glacée après la « banya » – sorte de sauna très humide avec de la vapeur. Le rituel « banya russe » est le suivant : le local du banya est chauffé jusqu’à une température pouvant atteindre  120 degrés. Le baigneur se met sur un banc en bois et ses copains (ou un employé de la bania) le fouette très fort dans le dos à l’aide d’un balai en bouleau sec. A l’époque on considérait que ces balais aidaient à chasser les mauvais esprits. Lire la suite…

COMMENT SE DEPLACER A MOSCOU SANS PARLER RUSSE

Marina — Samedi 7 Décembre 2013


COMMENT SE DEPLACER A MOSCOU SANS PARLER RUSSE

Quand vous arrivez à l’aéroport de Moscou ou de Saint-Pétersbourg, attention de ne pas « passer à la casserole » de taxi inofficieux : c’est tout un business pour plumer des étrangers – à la sortie d’aéroport plusieurs personnes vont vous proposer le « taxi ». Quand ils vont voir que vous ne parlez pas russe, ils vont vous donner un prix triple, et ne comptez pas avoir un reçu. Pour accéder au centre-ville de Moscou, le plus simple c’est d’utiliser le train Aeroexpress qui met une heure pour arriver. Les Aeroexpress sont très confortables et le billet coute seulement 8 euro. Le réseau de Aeroexpresses dessert tous les aéroports de Moscou. En ce qui concerne le métro, les noms de stations sont doublées en lettres anglais, alors n’auriez pas  peur de vous perdre. En plus, le métro de Moscou est très joli, on l’appelle même « Le palais de peuple ». Le métro se ferme à 1h du matin (à savoir les correspondances se ferment et les derniers trains partent des terminus). Lire la suite…

COMMENT CONTINUER A IMPORTER EN RUSSIE AVEC LA NOUVELLE CERTIFICATION

Marina — Samedi 26 Octobre 2013


COMMENT CONTINUER A IMPORTER EN RUSSIE AVEC LA NOUVELLE CERTIFICATION

Votre traducteur russe vous informe sur les écueils du nouveau système de certification
 
A l’attention de toutes les entreprises-importatrices de produits industriels en Russie!
Depuis les changements de la législation sur la certification des produits importés adoptés au début d’année, de plus en plus d’entreprises françaises qui importent en Russie cherchent des solutions pour pouvoir continuer à travailler sur ce marché très porteur.
Les certificats GOST nécessaires pour pouvoir importer en Russie, resteront valables jusqu’à la fin de leur validité. Mais désormais pour pouvoir importer en Russie toute entreprise aura besoin également de revêtir de nouveaux certificats, correspondants aux nouvelles règlementations techniques de l’Union Douanière de Russie, Biélorussie et Kazakhstan. Lire la suite…

COMMENT ETABLIR UN BON CONTACT AVEC DES RUSSES ?

Marina — Jeudi 24 Octobre 2013


COMMENT ETABLIR UN BON CONTACT AVEC DES RUSSES ?

Les règles de politesse à la russe

Comment ne pas être un mouton à cinq pattes en Russie? Quand on demande aux touristes européens, qu’est-ce qui vous étonne le plus dans les rues de Moscou, la réponse est : l’absence de sourire. Le moscovite ne sourit pas dans la rue. Le moscovite ne sourit pas chez le médecin, ni dans une banque, ni dans une boulangerie, boucherie, etc. ! Personne ne dit « bonjour » au chauffeur de bus, le sourire non plus n’est pas habituel. Personne ne sourit à personne dans la rue, pire encore dans le métro. L’inconnu se sentira pour le moins embarrassé. Il va certainement penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Ne souriez surtout pas à quelqu’un dans l’ascenseur, ça ne se fait pas du tout! Ne saluez pas les gens dans l’ascenseur. Lire la suite…

12

Marina Yulis

Que faire à Moscou avec des enfants


Que faire à Moscou avec des enfants

Dans mon article précédent j’ai abordé la façon russe d’éduquer les enfants.  L’article présent est consacré à nos idées d'alimentation - pour que vous ne soyez pas surpris, si vous voulez visiter Moscou ou une autre ville russe avec vos enfants. Et je propose également une petite liste des activités que vous trouverez pour les enfants de toutes âges à Moscou.

  1. Pour le petit déjeuner les russes ne donnent pas à leurs enfants ni pain beurre confiture, ni petits gâteaux. Les enfants russes mangent pour le petit déjeuner des céréales, bouillies dans du lait : l’avoine, le sarrasin, etc. Ça s’appelle Kasha et c’est le cauchemar matinal de chaque enfant russe.
  2. Une maman russe ne donne pas de frites, de saucisses ni du Coca-Cola à son enfant. Et si elle le fera un jour, elle souffrira de remords toute sa vie. Elle essaie plutôt d’adapter pour son enfant une alimentation saine et le gave d’épinards et de colin à la vapeur. Si ce plat fini étalé sur les murs de la cuisine, une maman russe ne forcera pas et ne donnera rien d’autre. Elle dira : Tu mangeras mieux la prochaine fois.
  3. Pour le déjeuner, c’est toujours d’abord la soupe (et ça – toute l’année), après – plat et dessert. Pas de déjeuner sans soupe !
  4. Coté hygiène : dans tous les établissements infantiles russes les chaussures de rechange sont obligatoires. Voir un enfant porter les chaussures d’extérieur à la crèche (le cas de beaucoup d’établissements en France) est simplement impensable.
  5. En Russie il est très rare que les enfants attrapent des poux à l’école : c’est à tel point rare, que les poux sont presque synonyme de la défavorisassion sociale et des prisons (et pas quelque chose d’habituelle à chaque retour de vacances, comme en France).
  6. Vous voulez venir à Moscou avec vos enfants ? Sachiez, que Moscou a considérablement changé avec le nouveau maire Sobianin. Saviez-vous, que maintenant il y a des supers aires de jeux dans chaque cour moscovite ?! Coté parcs d’attractions, animations et activités, aujourd’hui il y a des millions de choses à faire à Moscou avec les enfants, ils vont a-do-rer ! Dans les musts absolus : Gorkiy Park avec ses bateaux et catamarans, Planetarium de Moscou, Masteroslavl et Kidzania (analogues à la Cité des Sciences parisien, où les enfants de 4 à 15 ans pourront s’essayer dans tous les métiers, y compris celui de, par exemple, pilote d’avion, dans des conditions très réalistes et de façon autonome). Pour un repas en famille à Moscou, essayez le réseau de cafés Anderson, se sont de véritables petits paradis pour les enfants, avec les airs de jeux et salles d’activités sur plusieurs étages !

EDUCATION DES ENFANTS EN RUSSIE


EDUCATION DES ENFANTS EN RUSSIE

Savez-vous que l’éducation des petits enfants en Russie est très différente de celle qu’on adopte en France ? L’article d’aujourd’hui est consacré aux faits qui étonnent les français dans l’éducation russe.

Par la statistique 2014, en Russie il y a en moyenne 1,8 enfants par femme. Il y a très peu de crèches publiques et privées, il est extrêmement difficile d’y obtenir une place et la majorité des femmes (toutes celles qui peuvent se le permettre financièrement) gardent leurs enfants jusqu’à 3 ans.

En Russie il n’y a pas d’école à partir de 3 ans. Entre 3 et 6 ans on peut inscrire (avec un peu de chance) son enfant dans un Jardin d’enfant, et l’école élémentaire ne commence qu’à 6 ans. Il est très mal vue d’inscrire à la crèche son enfant de moins d’un an. Pour une maman russe c’est un véritable drame. Les mamans russes le plus souvent allaitent leurs enfants pendant longtemps, jusqu’à 1 an et plus.

Les enfants russes font plein d’activités extra-scolaires : à cinq ans ils font généralement de la danse, du karaté, l’école des beaux-arts, de la musique, du patinage artistique et de l’anglais. Les activités favorites des parents sont le piano, les arts martiaux pour les garçons et la danse pour les filles. Tous les après-midis, après l’école, doivent être occupés ! Généralement se sont les mamies qui les vont chercher les enfants de l’école et les accompagnent : parcours du combattant.

Les enfants russes commencent à apprendre l’anglais dès l’age de 3-4 ans. En principe, l’éducation russe part de l’idée, qu’il n’est jamais très tôt. En théorie les enfants russes doivent apprendre à lire à l’école, à 6 ans, tout comme les enfants français. Mais réellement la majorité apprend à lire avec leurs parents, plutôt entre 3 et 4 ans. On est très focalisé sur la lecture, les parents russes essaient généralement de faire aimer la lecture aux enfants dès le très jeune âge.

On est largement troooop gentil avec nos enfants et on essaie de ne jamais monter la voix ni (aucun cas) de les punir, comme à chaque pas on a peur de les blesser, créer des complexes, réprimer leur individualité, et du coup les enfants russes savent se comporter beaucoup moins bien que les enfants français.

Dans le prochain article : quoi faire à Moscou avec les tous petits.

LES REGLES POUR REUSSIR EN AFFAIRES AVEC LES RUSSES – SUITE


LES REGLES POUR REUSSIR EN AFFAIRES AVEC LES RUSSES – SUITE

Je continue ma série de « faits culturels » sur les russes, qui vous aideront à mieux comprendre notre culture du business et du travail et ainsi mieux réussir en affaires avec les russes.

A Moscou pour venir d’un point A à un point B distant de 15 kilomètres on peut passer 3 heures (littéralement) dans un bouchon. Prévoyez toujours une grande marge, même aux heures creuses, et favorisez, si possible, le métro.

En Russie il n’y a pas de grèves des transports, c’est-à-dire qu’il est toujours possible de se rendre à son lieu de travail ou de rendez-vous en transport en commun.

Il n’y a aucun russe qui prend son vélo ou sa trottinette pour aller au travail, sous peine d’être gravement ridiculisé par ces collègues. Aujourd’hui les choses commencent à changer et l’on voit même les jeunes sur une roue électrique dans les rues de Moscou, mais il faudra encore du temps pour que les esprits deviennent plus libres. Mais on n’est pas prêt à voir un fonctionnaire russe sur une trottinette… Par contre, un fonctionnaire en Bentley n’étonne personne. 

Les russes ne prennent pas leurs vacances d’été uniquement au mois d’août : ça peut être n’importe quel mois entre mai et septembre.

Il n’y a aucun russe qui coupe son portable de travail et qui ne consulte pas sa boite mail de travail pendant les vacances. On reste disponible 24/24 et 7j7 pour notre chef ou notre client. Tout comme votre traducteur russe, d’ailleurs, ça m’est déjà arrivé de traiter les appels clients à 5 heures du matin…

Vous ne devez jamais envoyer par poste un document qui a la moindre importance : la poste en Russie fonctionne tellement mal que les lettres peuvent chercher leur destinataire pendant plus de 3 mois ou pas les trouver du tout. Les russes n’ont jamais ou presque recours aux services de la poste.

Si vous avez quelque chose à obtenir des institutions administratives russes (un document, etc), munissez-vous d’une boite de bonbons au chocolat (si le fonctionnaire par lequel vous êtes reçu est une femme) ou d’une bouteille de cognac (si c’est un homme), et la bureaucratie russe deviendra un challenge moins compliqué.

Les russes accordent encore beaucoup d’importance aux cachets et d’autres réminiscences. Préparez aussi un bon nombre  de papiers à en-tête de votre entreprise – on adore demander des documents sur un papier à en-tête. Si en France une signature sur un document est généralement suffisante, en Russie soyez prêts à ce qu’on vous demande un cachet de votre entreprise sur tous les documents. Sur certains papiers administratifs, il faudra deux cachets : un carré, et un autre, généralement plus grand, rond! – Utilisez de l’encre bleue.